Économisez sur le financement

Les dépenses liées à l’utilisation de la voiture pèsent de plus en plus lourd dans le budget.
Une bonne raison de connaître les astuces qui permettent de les alléger…
…avec nos conseils pour économiser sur

1. Opter pour un véhicule neuf propre et recevoir une subvention à l’achat

Un bonus écologique récompense financièrement les personnes qui acquièrent, sous conditions, un véhicule neuf émettant une quantité limitée de CO2 par km. La limite est de 90 grammes de CO2 par kilomètre.
Votre garagiste Multimarque peut vous conseiller sur les différents modèles qui roulent à l’électricité et leurs avantages.

2. Aide financière à l’achat d’une auto neuve électrique ou hybride

Si vous achetez un véhicule électrique émettant moins de 20 grammes de CO2/km, vous avez droit à une aide de 6300 euros. En cas d’achat d'un véhicule neuf combinant énergie électrique et moteur à essence ou gazole, toute personne domiciliée en France a droit à une aide lors de la première immatriculation ; le montant accordé est de 3300 euros. Seule condition : le taux de CO2 émis doit être inférieur ou égal à 110 grammes par kilomètre. Le site du Service public comprend les informations utiles et les documents à télécharger.

3. Acheter un modèle qui entre dans son budget

L’automobile implique de nombreux frais : l’entretien, le carburant, les pneus, les assurances, le lavage ainsi que le remboursement d’un éventuel emprunt. Les frais de stationnement sont à prendre en compte également. Intégrez ces charges à votre budget ménage annuel. Les chiffres obtenus vous permettront de choisir une nouvelle auto adaptée à votre budget. Vous pouvez utiliser un calculateur de budget pour vous aider.

4. Épargner avant d’acheter un véhicule neuf

Rien de tel pour négocier que d’avoir de la monnaie sonnante et trébuchante dans sa poche ! Vous partirez ainsi à la conquête du marché automobile avec confiance. En effet, c’est vous qui serez le propriétaire du véhicule, pas la banque. Vous éviterez de la sorte les frais liés à une dette.

5. Emprunter une somme à un proche plutôt qu’à une banque

Vous avez trouvé un modèle de véhicule qui répond à vos besoins, mais son prix dépasse votre épargne. Si vous avez la possibilité d’emprunter le montant manquant à une personne de confiance, vous vous en sortirez plus avantageusement qu’avec un emprunt bancaire. Vous pouvez trouver un arrangement et une formule de remboursement qui conviennent aux deux. Un contrat de prêt permet de spécifier les conditions. Il peut être fait chez un notaire. La reconnaissance de dette doit comprendre le montant, les modalités (si des intérêts sont attendus ou non) et la durée du remboursement.

6. Un crédit augmente le prix d’une auto de 20 à 30 %

Pas de miracle, le prix d’un crédit est bien réel. Cependant, il peut représenter une solution pour acquérir une nouvelle voiture. Vous bénéficiez d’un revenu régulier ; vos charges mensuelles vous permettent d’avoir une voiture. Dans ce cas, trouver l’argent nécessaire auprès d’un organisme financier est possible. Vous empruntez un montant et le remboursez durant un laps de temps déterminé. En parallèle, vous vous acquittez des intérêts fixés d’avance.
Vous pouvez inclure à ce contrat de prêt une assurance « pour solde de dette », une protection en cas de décès, d’invalidité, d’accident ou d’insolvabilité.

7. Consulter un comparateur de crédit et
économiser des centaines d’euros

Les taux d’intérêt pour le petit crédit varient d’une banque à l’autre, avec parfois des différences considérables. Il vaut donc la peine de les comparer avant de signer : plusieurs sites de comparaison vous permettent de connaître les intérêts pratiqués par différents établissements financiers. Vous pourrez ainsi économiser des centaines d’euros.

8. Choisir une location avec option achat

La location avec option d’achat (LOA) et la location avec promesse de vente (LPV) constituent une alternative intéressante au crédit à la consommation si l’on souhaite acheter une auto. Elles permettent d’utiliser une voiture pendant la durée d’un contrat, moyennant un loyer mensuel. Lors d’une LOA ou d’une LPV, le garagiste vend l’auto à la banque. Cette dernière loue ensuite le véhicule à un particulier, après avoir déterminé avec lui un montant mensuel fixe. La durée du contrat varie de 24 à 72 mois. A l’échéance, il est possible de racheter le véhicule. Le prêteur peut vous imposer d'assurer le produit. Il peut également exiger de l'assurer avec des garanties plus importantes que les garanties de bases.

9. LOA : tarifs préférentiels en cas d’apport d’argent

Lors d’une location avec option d’achat (LOA), un apport minimum d’argent de votre part permet de bénéficier de tarifs avantageux. L'apport peut prendre la forme d'un dépôt de garantie et/ou d'un premier loyer. Le dépôt de garantie est toujours déduit de l'option d'achat en fin ou en cours de contrat. Plus l'apport est important, plus le coût total de la LOA est faible. Cet apport varie entre 0 et 50 % du prix d'achat TTC du véhicule.

10. LOA : en cas de pépin, la facture peut être salée

Généralement, les risques liés à la perte ou à la destruction du véhicule en location avec option d’achat (LOA) pèsent sur le locataire. Cela veut dire que celui-ci est responsable de l’auto. Si le bien en location vient à disparaître, le contrat de LOA n'a plus d'objet. Il est donc résilié de plein droit, de façon anticipée. Néanmoins, dans la mesure où le locataire est responsable de la perte, du vol ou de la destruction, il devra payer une indemnité. Il doit en effet compenser le préjudice lié à la perte du bien loué.
Parfois, le locataire ne peut pas payer les loyers ; il peut alors demander un délai de paiement à l'organisme de crédit. S’il accepte le délai, l'organisme de crédit a le droit de facturer une indemnité au locataire. Dans le cas contraire, il peut demander la résiliation du contrat de LOA en invoquant le fait que le locataire est en défaut de paiement. Le cas échéant, le locataire doit restituer le bien et s’acquitter de la totalité des loyers dus. L'organisme est par ailleurs en droit de demander une indemnité de résiliation.

11. LOA : à l’échéance du contrat,
racheter son véhicule ou en choisir un nouveau

À la fin de la période de location, vous pouvez racheter l’auto que vous avez conduite. En principe, une voiture perd environ 60 % de sa valeur marchande durant quatre ans. Vous pourrez toutefois utiliser le véhicule pendant plusieurs années encore. Surtout si vous en prenez soin. Mais vous pouvez aussi acheter un véhicule neuf et conclure une nouvelle LOA.